Partager :

Un jeune Liégeois conçoit des tentes à installer sur sa voiture

Arnaud Cartuyvels a eu l’idée des tentes de toit lors d’un roadtrip en Australie : « pourquoi ne pas en développer à mon retour en Belgique ? ». Un an plus tard, nous y sommes : Arnaud a développé sa propre marque, conçu 3 modèles de tentes et les propose maintenant à la vente, mais aussi - originalité – à la location.

Tout plaquer et partir loin… C’est ce qui est arrivé à Arnaud et sa compagne Florence en 2019. « We Only Live Once » - on ne vit qu’une fois, se dit le duo en mettant le cap sur l’Australie.

Une fois sur place, les deux voyageurs sillonnent le pays au volant d’une voiture équipée d’une tente de toit. « Un excellent concept pour gagner de la place lors de longs trajets… Et pour pouvoir dormir où on veut ! Nous avons tellement aimé cette expérience que nous avons ramené l’idée en Belgique », explique Arnaud.

Arnaud est ambitieux : il ne veut pas simplement importer des tentes, mais il souhaite y apporter sa griffe. Il décide de donner le nom de « WOLO outdoors » à son projet (rappelez-vous : We Only Live Once) et de créer lui-même ses modèles.

« J’ai travaillé pour arriver à des tentes à un budget abordable tout en étant durables, confortables et présentant un look marqué avec leur cachet all-black et leurs angles arrondis ».

De 2 à 4 personnes

Pour installer une tente, il faut simplement que la voiture soit munie de barres de toit. La location démarre à 150 euros pour un week-end, avec un pack équipement : table, chaises, glacière rotomoulée, poêle à bois pour cuisiner, brasero, set de cuisine en fonte, guirlande, jerrican, douche, etc. Le matelas de 7 cm est complété par un matelas anti-condensation et de multiples fenêtres avec vue sur les étoiles. Déplier la tente se fait en moins de 5 minutes : il suffit d’ouvrir la housse puis de tirer l’échelle téléscopique.

Il y a 3 tailles de tentes : le modèle M peut accueillir deux personnes, le L trois personnes et le XL quatre. À la vente, les prix sont respectivement de 1574 euros, 1774 euros et 1975 euros. Sur chaque modèle, il est possible d’ajouter une annexe afin d’agrandir l’espace de couchage ou de créer une pièce séparée.

Le bivouac ? Toléré en Belgique

Il n’existe pas de législation précise pour le camping en tente de toit. Comme il s’agit d’un mélange de camping traditionnel (tente) et de camping-cars, on se base sur un mix des différentes règles applicables.

« Si vous décidez de déplier votre tente sur un parking en pleine nature, nous recommandons de vous installer en fin de journée et de partir assez tôt le lendemain. En Belgique, le bivouac est toléré de 19h à 9h moyennant le respect de l’environnement que l’on occupe », précise Arnaud, intarissable quand il s’agit d’évoquer les meilleurs « spots » pour faire du camping sauvage en Europe.

Contacts presse :

Madeleine Dembour, attachée de presse 0478 67 25 43

Arnaud Cartuyvels, Wolo Outdoors 0497 03 84 01

Site web : www.wolooutdoors.com

Dossier de presse

PDF - 3.6 Mb

10 choses à savoir pour camper en tente de toit

PDF - 3.4 Mb

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

Contact

Rue des Wallons 173 B-4000 Liège

+32 478 67 25 43

[email protected]